Les objets #5

Posted on 19 septembre 2017

Simplifier en éliminant le superflu pour élaborer l’objet essentiel, si simple qu’il est impossible de faire plus simple, c’est le talent de Joep van Lieshout.
En concevant sans préjugés stylistiques ni formels, on obtient un produit essentiel : il faut utiliser les matériaux idéaux avec une épaisseur idéale, réduire au maximum le temps de fabrication, réunir plusieurs fonctions en un seul élément, résoudre les crises avec simplicité, utiliser moins de matériaux pour un objet, éviter les finitions spéciales, remédier aux éventuelles spécificités du moule, prévoir une éventuelle réduction de l’encombrement pour le stockage et le montage automatique de l’objet.

Allez en cuisine et ouvrez le premier tiroir venu : vous y trouverez entre autres une cuillère en bois, d’origine artisanale. Si cet objet n’est pas neuf, vous remarquerez qu’il a perdu sa forme initiale : il a changé de forme, comme si on l’avait taillé de biais, il lui manque un morceau. Cette nouvelle forme est créée par l’utilisation de l’objet. C’est la forme voulue par la casserole qui, par le frottement entre sa partie interne et le bois.

Depuis de nombreuses années, les architectes et les designers du monde entier ont des milliers chaises et de fauteuils, tous différents et tous nouveaux, mais il ressort que tous doivent avoir les caractéristiques suivantes : résolument techniques et fonctionnels, au juste prix et manifestement hors de prix (pour des raisons sociales)*.

* Texte librement Bruno Munari dans le l’Art du design édition Pyramid en hommage à l’Atelier Van Lieshout /image – hanging atmic lamp – 2013 –  Courtesy Carpenters Workshop Gallery®

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2