Walter Gropius – le père de l’enseignement du design

Posted on 21 novembre 2017

Walter Gropius tient une place considérable dans la promotion des idées du mouvement moderne, à la fois comme praticien, comme enseignant et comme théoricien.

Ses designs d’objets fabriqués en série céramiques, papiers peints et meubles sont tous empreints d’un même style unifié et fonctionnel, s’inspirant des règles de construction architecturale, selon lesquelles la forme suit la fonction. Gropius entre au studio d’architecture de Peter Behrens en 1907.
En 1913 il conçoit une locomotive diesel.
En 1915, on lui propose la direction de l’école des arts appliqués à Weimar.
En 1919, il accepte également la direction de l’Académie des arts de Weimar et propose de fusionner les deux écoles pour en faire un seul et même lieu d’enseignement, Ainsi naît le Staatliches Bauhaus Weimar ; connu sous le nom de Bauhaus. En tant que directeur de l’école, il supprime les cloisonnements entre les beaux-arts, l’artisanat et l’architecture. On lui doit d’enseigner aux artistes à travailler en relation avec l’industrie. Lorsque le Bauhaus quitte Weimar pour Dessau en 1925, Gropius dessine les nouveaux bâtiments de l’école dans un style d’architecture moderniste, ainsi que des maisons pour lui et des membres du personnel enseignant.

Lorsqu’il démissionne du Bauhaus en 1928, il s’intéresse de nouveau au design de véhicules pour la firme Adler. En 1934, ses idées progressistes étant rejetées par le régime nazi, il fuit à Londres et monte un cabinet avec Maxwell Fry et dessine du mobilier pou la société Isokon. En 1937 il émigre aux États-Unis et devient professeur d’architecture à Harvard. il y travaille et y vit jusqu’à sa mort.

/images 1 –  premier logo sur la facade de l’école en 1919 – Weimar – 2 Walter Gropius circa 1920 ®Bauhaus-Archiv Berlin

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2