Wells Coates – ingénieur et concepteur

Posted on 28 décembre 2017

Coates pousse un peu plus loin que la plupart des designers modernistes européens en passant de la conception de mobilier à l’étude de nouvelles technologies domestiques.

Sa formation d’ingénieur l’autorise à concevoir des postes de radio et de télévision non pas comme des meubles, mais comme de l’équipement technologique. Le goût de Cootes pour la technique prend racine dans son passé d’ingénieur et dans son activité de concepteur de postes de radio et de télévision et de sa collaboration avec la BBC, dans les années trente.

En 1932 il fonde avec Pritchard la société Isokon (Isometric Unit Construction) pour concevoir et fabriquer du mobilier par exemple un système d’étagères – Telekinem4 conçu en 1951 pour le Festival de Grande-Bretagne, à Londres. En 1935 il travaille pour le fabricant E.K. Cole offre un exemple, dans la Grande-Bretogne, de design des radios modernes. L’appareil découle de la fonction : l’enveloppe en bakélite souligne celle du haut-parleur. Son coût peu élevé associé à son design séduisant et moderne en fait un produit très populaire pour les consommateurs anglais. Suivent toute une série de réalisations pour Ekco, des radios à un poste de télévision à couvercle (1946). Ils empruntent aux lignes de mobilier traditionnelles, mais restent néanmoins d’influence minimaliste.

En 1944, il est fait Royal Designer for Industry.
En 1948, la radio Princess Handbag – Ekco – présente un design particulièrement nouveau. Compacte et portable, munie d’une poignée de plastique transparent à bande, elle s’adresse à une clientèle de femmes au foyer. Dans les années quarante et cinquante, Coates travaille comme consultant auprès de nombreuses entreprises, dont la firme aéronautique De Havilland, la BOAC et le fabricant de disques Emi.

En 1955 il quitte la Grande-Bretagne pour les États-Unis, afin d’enseigner à Harvard.

/images – Well Coates Ekco Radio, George Kravis Collectionibookligne_vierge

zone2