Charlotte Perriand – créateur et consultant

Posted on 9 janvier 2018

Le mobilier dessiné par Le Corbusier et Charlotte Perriand dans les années vingt est remis au goût du jour par Cassina, qui réédite en 1965 la chaise coloniale de 1928 et la chaise longue, puis, un peu plus tard, le fauteuil pivotant.

En 1925, Charlotte Perriand rejoint le studio de Le Corbusier. Ensemble, ils créent plusieurs prototypes en acier tubulaire. Chacun de ces modèles propose une “confrontation “entre“ de nouveaux matériaux industriels, comme l’acier tubulaire, et des matières naturelles, comme la peau de vache“. Contrairement aux productions de Marcel Breuer ou Ludwig Mies van der Rohe, ces fauteuils ne constituent pas une innovation technique, mais plutôt une exploration esthétique du nouveau mobilier moderne, Refusés par Peugeot, ils sont finalement fabriqués par Thonet. Au salon d’Automne de 1929, Charlotte Perriand et Le Corbusier exposent leur mobilier. Ils y présentent des unités de rangement murales en verre et acier chromé, auxquelles il est peu probable que Charlotte Perriand ait participé.

En 1980, Charlotte Perriand devient la consultante de Cassina : son rôle de pionnière du design moderne n’est pleinement reconnu que depuis quelques années.

/images – 1 – Chaise Meribel par Charlotte Perriand pour Georges Blanchon, France, 1950s – 2 – Charlotte Perriand, un’icona della modernità on show at Le Murate, Florence | Cassina Designer Furniture