objet #6

Posted on 20 mars 2018

Le design a toujours eu une relation complexe à la série.
« Pour moi, le point final c’est la valeur d’usage.

Je n’accepterai de baisser un coût de produit que jusqu’à un certain seuil. Au-delà, si la valeur d’usage s’en trouve menacée, je ne ferai pas ce produit », voilà résumé la point de vue de beaucoup de designers industriels. Il a fallu attendre que l’objet industriel devienne l’équivalent d’une production en série et que cela ouvre une nouvelle voie aux activités du designer qui dorénavant à recourt à des principes  rationnels dans l’exercice de son métier.
Mais, cela permet aussi au designer d’avoir une communauté de référence : celle des ingénieurs. Cependant, la plus grande contribution de technologique, c’est d’avoir donné naissance à ce que l’on appelle le processus de design.
À savoir l’idée de voir des séquences bien marquées dans le travail de la conception, où le designer doit tenir compte d’au moins trois contraintes : les besoins du client et de l’usager et les impositions du législateur concernant les normes et les standards.ibookligne_vierge

zone2