Rationalisme

Nom italien du mouvement moderne apparu en 1926, devenu populaire dans les années trente. influencés par leurs homologues allemands et français. Durant un court laps de temps, le mouvement a reflété les valeurs révolutionnaires et socialistes du parti fasciste naissant puis s’est avéré trop internationaliste et a été supplanté dans ce rôle par le Novecento.

Le rationalisme a influencé le design italien de l’immédiat après-guerre.

Police #1

Dans un éditorial qu’il écrivit pour le magazine Domus en 1946, Ernesto Nathan Rogers suggéra qu’il était possible, par l’examen minutieux d’une cuillère, de saisir le genre de ville que pourrait construire la société qui avait produit ce couvert. Continue Reading →

Les objets #3

Mais tandis que Dieter Rams* voulait concevoir des objets indétrônables, l’i phone original s’est vu supplanter par un modèle ou bout de six mois.

Continue Reading →

Les objets #2

Les objets sont sciemment conçus dans le but de provoquer une réaction émotionnelle. Ils peuvent être beaux, spirituels, ingénieux, sophistiqués, tout comme ils peuvent être vulgaires, banals ou malveillants. Au service de la publicité (communication) l’emploi galvaudé du mot “designer“ a gommé ses premières définitions pour en faire un synonyme de cynique ou de manipulateur et peut-être est-ce aussi le rôle dont le design se voit investi dans le monde moderne.

Continue Reading →

Néofonctionnalisme

Style de design apparu après la Seconde Guerre mondiale privilégiant la simplicité géométrique et l’élimination détail inutile. Hans Gugelot et ses partisans se réclament d’un design sans style voire au-delà du style.

Purisme

Mouvement artistique du début du vingtième siècle fondé par Le Corbusier et Amédée Ozenfant né en opposition au cubisme. Il prend pour modèle la précision mathématique de la machine. en mettant l’accent sur la pureté des formes géométriques.

masque_decryptage

Mémoire(s)

“Le design intègre aussi bien les besoins technologiques, sociaux et économiques, que des nécessités biologiques ou les effets psychologiques des matériaux, la forme, la couleur, le volume, l’espace. Le designer doit concevoir la spécificité de sa tâche par rapport à la complexité de l’ensemble.“ à cette citation de Moholy Nagy de 1947, nous pourrions ajouter, ce sont avant tout des Hommes et des Femmes qui construisent par leur pratique la définition du design. Les étudiants sont les meilleurs ambassadeurs d’une École.

Continue Reading →

3130 Arne Jacobsen

Le bois et le design

Les travaux du fabricant autrichien de mobilier Thonet, à partir du milieu du Dix-neuvième siècle, sur le cintrage du bois laminé, aux projets de chaises en contreplaqué galbé des années vingt et trente d’Alvar Aalto et de Marcel Breuer, producteurs et créateurs ont étudié les techniques pour le rendre plus adapté à la production de masse.

Continue Reading →

L’exposition – Arts Déco

Initialement prévue en 1915, elle s’est finalement tenue à Paris en 1925, du fait de la Première Guerre Mondiale.

Continue Reading →

Art déco

Terme largement utilisé Pour décrire le style architectural et décoratif qui émerge en France dans les années vingt en relation directe avec l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels que se tient à Paris en 1925. Continue Reading →

Adler_1921

L’acier et le design

Le Dix-neuvième siècle prouve l’énorme impact industriel du développement de l’acier : matériau malléable mais résistant qui permet la production de produits en série, des vélos, des machines à coudre aux locomotives.

Continue Reading →

Cantilever

Le porte-à-faux a été utilisé aussi par les créateurs de mobilier pour certaines chaises qui ne comportent pas de piétement arrière : le dossier est relié directement à l’ossature du siège et le poids est reparti sur l’avant.

el-lissitzky-autoportrait

Constructivisme

Mouvement né en Russie après la révolution de 1917 qui regroupe des artistes, des architectes et des designers désirant rompre avec toutes les traditions artistiques pour élaborer une forme d’art au service du nouvel ordre social et politique. Continue Reading →

Wiener Werkstâtte

Les dessins d’Hoffmann, de Moser et d’autres créateurs comme Michael Powolny, Carl Czeschka et Joseph Urban demeurent jusqu’à la Première Guerre mondiale à l’avant-garde de la création autrichienne.

Continue Reading →

Gustav Klimt_Buchenwald_1902_GNMeister

Rupture : vers un art nouveau

Connu dans les pays d’Europe du Nord sous le nom de Jugendstil, est le premier style qui marque une réelle rupture avec le passé. Il s’agit pourtant d’un mouvement que l’on pourrait qualifier de transitionnel : il utilise des formes inspirées de la nature mais s’appuie sur des matériaux nouveaux, comme la fonte, l’aluminium ou le verre feuilleté.

Continue Reading →

rose-window1

Designers du vingtième siècle

Sans les grands designers du vingtième siècle et maints objets n’existeraient pas si ces pionniers ne les avaient pas imaginés. Continue Reading →

Art Nouveau

En Allemagne, il a pris le nom de Jugendstil. L’Art nouveau se subdivise en deux tendances. La première reprend le style rectiligne prôné par C. R. Mackintosh, que l’on retrouve dans les œuvres de la Sécession viennoise, et n’a pas manqué d’influencer les Wiener Werktatte ; la seconde affiche le style curviligne complexe adopté par les designers belges et français, comme Hector Guimard.

Fonctionnalisme

Principe selon lequel il faut exclure du dessin tout élément qui ne le rend pas plus fonctionnel. L’architecte américain Louis Sullivan est l’auteur de la formule « De la fonction naît la forme », il passe généralement pour le père du fonctionnalisme.

Arts and Crafts

Mouvement à la fois esthétique et social né en Grande-Bretagne à la fin du Dix-neuvième siècle sous l’impulsion de John Ruskin ou William Morris. Il a pour but de redonner ses lettres de noblesse à l’artisanat, sérieusement battu en brèche par la mécanisation et la production de masse. Ses credo : l’art et le design ont le pouvoir de faire évoluer la société et tout décor inutile doit être banni pour parvenir à l’épure d’un objet. Cette conception aura une influence déterminante sur les tenants du mouvement moderne, les designers du Bauhaus et sur les designers suédois, finlandais et allemands.

Quatre pieds et un baquet

Leurs noms sont “substance, elefant, waver, jill, flow, hal, sedan, motek ou cyborg“. Ils ont été conçus par de grands noms tels Naoto Fukasawa, NeulandKonstantin Grcic, Alfredo Häberli, Jean-Marie Massaud, Jasper Morrison, Neri & Hu, Luca Nichetto et Marcel Wanders. Et pourtant, toutes ces chaises sont bâties sur le même modèle : quatre pieds et un baquet
Le fauteuil universel peut se décrire ainsi : sur un châssis de base, l’assise est en matériau de synthèse avec et sans accoudoirs. Continue Reading →