L’invention du design japonais

“Le Japonais habitant d’un pays qui n’a connu ni idéologies, ni avant-gardes, a été le premier à réaliser cette sorte de “self-service“ quotidien : Américain dans ses loisirs, Allemand, au travail, médiéval dans l’intimité, néonippon dans la mode etc.“*

Continue Reading →

Le design manifeste un rapport intime entre la technique et l’art. C’est pourquoi ce mot désigne aujourd’hui approximativement le point où l’art et la technique en viennent à se recouvrir pour ouvrir la voie vers une culture nouvelle.
Vilém Flusser – Petite philosophie du design

Tous les designers, architectes, sociologues, etc. qui se veulent les thaumaturges de cette société malade sont complices de cette réinterprétation du problème en termes de maladie qui est une autre forme de mystification.
Jean Baudrillard

L’avant-garde devient ainsi pour la culture moderne une sorte de chambre de récupération, un lieu de haute tension créatrice, capable de réaliser une mise à niveau des traditions et des langages artistiques déphasés par rapport à un monde qui les a dépassés. Elle est alors, paradoxalement, un moment de réalisme dramatique…
Andrea Branzi

Continue Reading →

Design : la fondation

À travers le design des choses, c’est le design de la société qui s’exerce:  la fondation du Bauhaus a demandé aux designers de Stuttgart L2M3, une nouvelle la “bayer next“ emprunte à la police universelle Herbert Bayer**. Ils ont consacré une année à la tâche, passé au crible les archives : “c’était une mission de rêve, mais aussi un cauchemar, compte tenu de l’importance historique du Bauhaus“.

Continue Reading →

Toute intention moralisante du design concernant un propos social ou environnemental pourra être jugée comme une manipulation de l’utilisateur-consommateur à des fins politiques ou mercantiles.

Jean Baudrillard

Culture nouvelle sans rupture avec la tradition, le design sera soit éclaté en champs distincts de l’activité humaine (les beaux-arts, les arts appliqués, les techniques…), soit au contraire assimilé à un idéal d’art total. Il offre une aptitude à forger des rêves auxquels personne ne croit…
Vilém Flusser – Petite philosophie du design

Design : des objets au design de l’Homme

Les idéologies totalitaires se sont implantées à travers un profond rejet des cultures en place, considérées comme bourgeoises, passéistes et inégalitaires.

Continue Reading →

Design : insertion sociale ?

L’initiative Design against Crime, remonte à 2000 à la Central Saint Martin’s School à Londres. Le projet vise à réfléchir à des manières de réduire la criminalité dans l’espace public, à travers un séminaire cellule de crise auprès d’un groupe d’étudiants, renouvelé chaque année.
Continue Reading →

Design : l’impact de la critique

Existe-t-il un design “sans designer“?
À notre époque nombre de designers s’intéressent à des problématiques qui ne sont pas celles du design. Les designers dépassent la mission morale et esthétique, telle que formulée par Edgar Kauffman Jr. : “Répondre aux exigences de la vie moderne ; être l’expression de notre temps, profiter des récentes découvertes dans les beaux-arts et la science ; se familiariser avec les matériaux et les techniques utilisés (…) dominer la machine pour qu’elle serve l’homme ; être au service du plus grand nombre, et considérer les besoins modestes et les coûts peu élevés comme aussi importants que la pompe et le luxe“*.
Continue Reading →

La Volkswagen Type 1 est un objet d’époque. Internationalement connue sous le nom de Kafer, Bettle, Escarabajo ou Coccinelle, elle fut une des voitures les plus populaires de la période d’après-guerre.

Continue Reading →