Walter Gropius – le manifeste pédagogique

“Nous sommes conscients que seules les techniques artistiques, et non l’art, sont enseignables. Notre devoir est d’inventer une nouvelle pédagogie qui permette de comprendre et percevoir les besoins humains. Continue Reading →

Marcel Breuer – l’idéal moderniste

Marcel Breuer est au tout premier plan du design moderne. Il a eu une carrière longue et riche de succès.

Continue Reading →

Walter Gropius – le père de l’enseignement du design

Walter Gropius tient une place considérable dans la promotion des idées du mouvement moderne, à la fois comme praticien, comme enseignant et comme théoricien.

Continue Reading →

Triennales de Milan

Dans les années cinquante et soixante, les Triennales de Milan jouent un rôle majeur dans la mise en lumière des tendances du design.

Continue Reading →

Giuseppe Terragni – rationaliste italien

Giuseppe Terragni, comme beaucoup d’autres modernistes, envisage le design essentiellement comme un assemblage de plans dans l’espace, et comme un prolongement de l’architecture.

Continue Reading →

Hans Gugelot – créer anonymement

Sa vie a été courte, mais ce créateur a joué un rôle majeur dans, l’instauration d’un style néofonctionnaliste dans le design de produits, fondé sur la simplicité géométrique et l’élimination des détails superflus.

Continue Reading →

Dieter Rams – une croyance évidente dans la technologie

Il participe à ce qui est resté longtemps une tendance uniquement allemande. Dans les années cinquante et soixante l’Allemagne innove dans le design en développant une philosophie et un style qui prennent racine dans l’esprit du Bauhaus. Le design s’empare d’objets relevant jusqu’alors de la compétence des ingénieurs.

Continue Reading →

Gerrit Rietveld – un design sans compromis

Si l’on devait chercher un exemple de design moderne qui surpasse tous les autres, on retiendrait très probablement le fauteuil Red Blue créée par Gerrit Rietveld en 1918, sur la base d’une abstraction sans compromis.

Continue Reading →

Marianne Brandt – l’esthétique au meilleur marché

Marianne Brandt est une figure importante de l’histoire du design moderne non seulement parce qu’elle a dessiné certains des plus beaux objets en métal du siècle, mais aussi parce qu’elle l’a fait en tant que femme.

Continue Reading →

Le Bauhaus, une école allemande

D’abord basé à Weimar de 1919 à 1925, puis à Dessau, de 1925 à 1927, et enfin, brièvement, à Berlin, jusqu’à sa fermeture en 1933 par le parti nazi.

Continue Reading →

L’acier et le design

Le Dix-neuvième siècle prouve l’énorme impact industriel du développement de l’acier : matériau malléable mais résistant qui permet la production de produits en série, des vélos, des machines à coudre aux locomotives.

Continue Reading →

Les années vingt : la machine et le design

La métaphore dominante du design moderne durant la première moitié du vingtième siècle a été, sans conteste, la machine. Perçue comme un symbole de puissance, capable d’engendrer le progrès et la démocratie, la machine a stimulé l’imagination de maints architectes et designers des pays industrialisés.

Continue Reading →

Alexander Rodchenko – activiste et révolutionnaire

Rodchenko est l’un des plus jeunes membres de cette génération d’artistes et de designers associés au mouvement constructiviste, apparu en Russie après la révolution de 1917.

Continue Reading →

El Lissitzky – promoteur d’un art nouveau

El Lissitzky, artiste et designer,  a établi des liens entre l’avant-garde de son pays et celle de l’Europe occidentale par ses relations avec les membres du groupe De Stijl et du Bauhaus.

Continue Reading →

Arts and Crafts

Mouvement à la fois esthétique et social né en Grande-Bretagne à la fin du Dix-neuvième siècle sous l’impulsion de John Ruskin ou William Morris. Il a pour but de redonner ses lettres de noblesse à l’artisanat, sérieusement battu en brèche par la mécanisation et la production de masse. Ses credo : l’art et le design ont le pouvoir de faire évoluer la société et tout décor inutile doit être banni pour parvenir à l’épure d’un objet. Cette conception aura une influence déterminante sur les tenants du mouvement moderne, les designers du Bauhaus et sur les designers suédois, finlandais et allemands.

Design : la fondation

À travers le design des choses, c’est le design de la société qui s’exerce:  la fondation du Bauhaus a demandé aux designers de Stuttgart L2M3, une nouvelle la “bayer next“ emprunte à la police universelle Herbert Bayer**. Ils ont consacré une année à la tâche, passé au crible les archives : “c’était une mission de rêve, mais aussi un cauchemar, compte tenu de l’importance historique du Bauhaus“.

Continue Reading →