Le sens du beau : nos comportements

L´exposition Hyper vital, proposée par Benjamin Loyauté*, est une réaction à une étude du Mathématicien Safa Motesharrei qui insiste sur la nécessité de modifier nos comportements.

Continue Reading →

Le sens du beau : l’apprentissage

Malin comme un singe, rusé comme un renard, fier comme un paon, têtu comme une mule ou doux comme un agneau… En lien avec l’exposition attenante, l’atelier imaginé par Ionna Vautrin propose à chaque enfant de se glisser dans la peau d’un fauve, d’un volatile ou d’un animal marin de sa création.

Continue Reading →

Le sens du beau : le kitsch

Cette exposition* kitsch consiste à utiliser le tuning pour mettre à l’épreuve le design entendu comme discipline esthétiquement policée, culturellement bordée par la commande des marchés.

Continue Reading →

Le sens du beau : le désir

Studio Glithero* présente une installation au musée de la Mine, lieu relevant de l’héritage minier de la ville. Ils nous invitent à nous poser la question suivante : “désirons-nous ce que nous ne pouvons pas toucher, ce qui nous échappe ?“
Continue Reading →

Le sens du beau : le comparatif

Le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques et le musée de Saint-Romain-en-Gal s’associent pour faire découvrir l’univers du design à travers une exposition sur le verre.
Continue Reading →

Le sens du beau : la série

“L’industrie du design n’est plus à considérer comme le lieu de production de modèles esthétiques et fonctionnels absolus mais plutôt comme un espace multiplicateur de signes“. Continue Reading →

Le sens du beau : l’accumulation

Vous êtes-vous demandés pourquoi les bouches d’égout sont rondes ? Pourquoi un mètre mesure un mètre ? Pourquoi une feuille au format A4 mesure 210 mm par 297 mm ? Ce format d´usage est un ratio qui remplit parfaitement sa fonction. Continue Reading →

Le sens du beau : le son

Le compositeur et architecte Iannis Xenakis, sensible au lien entre formes et sons dans le domaine de l’architecture, a créé de nombreuses structures dont on se souvient autant pour le son qu’elles émettaient que pour leur aspect visuel. On lui doit notamment le Pavillon Philips, créé en 1958 avec Le Corbusier pour l’Exposition universelle de Bruxelles*. Continue Reading →

Le sens du beau : l’artisanat

“Notre aspiration est de combiner production et savoir-faire industriel avec l’artisanat traditionnel, afin d’introduire une combinaison inédite de l’artisan et du designer.“*
Continue Reading →

Quelles valeurs sont véhiculées par l’esthétique ?

Aujourd’hui, la beauté de l’objet réside-t-elle dans sa fabrication, son utilisation, sa forme, ses capacités d’évocation personnelle ou culturelle ?
C’est un concept abstrait, en même temps que concret et matériel. C’est ces qualités qu’Elsa Francès et Benjamin Loyauté, commissaires généraux de la Biennale 2015*, ont choisi d’explorer. L’enjeu de cette Biennale, la neuvième, est de faire découvrir et ressentir ce que le geste esthétique peut offrir**.

Qu’est-ce que le beau ?
Continue Reading →

La capitale du design et du beau

Elsa Francès et Benjamin Loyauté, commissaires généraux de la Biennale 2015, ont choisi pour thématique “Les Sens du Beau : Quelles valeurs sont véhiculées par l’esthétique ?“

Continue Reading →

Il (le design) est une façon de concevoir la vie, la politique, l’érotisme, la nourriture et même le design.

Ettore Sottsass

Ouvrir de nouvelles voies

La surcharge de signes – formels, décoratifs – présente dans la production du groupe, renvoie à la société de l’information. Le design n’a plus pour vocation d’offrir les meilleures solutions techniques à un problème donné – s’asseoir, manger, dormir – mais également de communiquer. Continue Reading →

Proposer une série différenciée

Gaetano Pesce, s’oppose à l’idée d’une standardisation de la production, des environnements, des modes de vie. Continue Reading →

Rejeter la fonction

La cova est l’exemple d’une libéralisation du design : rejet du dogme fonctionnaliste, libération de la forme. C’est la production la plus célèbre de Gianni Ruffi, artiste et designer italien, lié à la génération radicale. Continue Reading →

Incarner le futur

Ugo La Pietra est l’une des figures majeures du mouvement radical italien. Il propose de réancrer le design dans des aspirations sociales et politiques, rejetant une simple fonction esthétisante intégrée au système marchand. Continue Reading →

Accompagner l’essor de la croissance

La fin des années 1950 voit arriver des changements sociaux d’envergure : le développement rapide des économies occidentales et une hausse sans précédent de la consommation. Continue Reading →

Vers des formes plus organiques

Dans les pays scandinaves, avant la Seconde Guerre mondiale, s’affirme une vision singulière de l’objet et de sa place dans l’environnement humain. Continue Reading →

Rationaliser l’habitat

Appliquées au logement étudiant à la Cité Universitaire de Paris, les solutions mises en œuvre par l’architecte et la designer figurent parmi les plus remarquables du modernisme, avant guerre. Continue Reading →