Digression de janvier – abécédaire

La première décennie du siècle s’achève. Que garderons-nous l’année 2010 ? Avons-nous créé un style ? Tournons-nous vers l’historien du design Anne Bony, qui doit être surprise, ennuyée peut-être, de devoir écrire un second DIX à son ouvrage sur les Années 19/DIX. Cet embarras nous l’avons aussi : rédiger une seconde digression d’un même mois (décembre2009 puis 10) c’est dire que notre site a déjà une antériorité. Deux ans après la création de Cooperative, un an (et quelques mois) après celle du site, plutôt que vous proposer un historique, nous vous offrons un abécédaire.

A comme Aparté,  rubrique d’ouverture sur tous ces sujets proches du design qui nous enrichissent,A comme Artazart aussi LA Librairie qui depuis 1999 répond aux attentes de tous les passionnés de la création et avec laquelle nous avons tissé un partenariat en relayant les choix de Carl, un de ses fondateurs.B comme Catherine Breitner (avec Médéric Degoy pour la technique) qui a créé l’image du site, avec ses partis pris assez radicaux. C comme Couleurs bien sûr : le grand chantier de Cooperative Design, Couleur et Cooperative les deux C indissociables, mais nous en reparlerons très vite. D comme Design et Déco les deux frères ennemis se réconcilient sur Maison & Objet qui nous a retenus pour être juge des Découvertes du secteur now!design à vivre pour 2011. E comme Entrepreneur, cette famille de notre métier qui se place aux côtés des créateurs. E comme enjeux, ceux du design portés modestement par nous et par tous les acteurs de la profession. E comme le volcan Eyjafjallajokull qui a perturbé notre retour de Milan et rappelé que la nature est toujours plus puissante que la culture et la technique. F comme formation, celle que l’on suit tout au long de sa vie. G comme C. Guisset avec M. Lehanneur nos designers de l’année, merci pour toute la poésie que Constance fait entrer dans notre vie et le sérieux et la constance (sans jeu de mot) de Mathieu. Hcomme la Fondation Hermès, qui nous a choisis comme partenaire-média du Prix Émile Hermès., « Chauffer, Se chauffer, Réchauffer » – la thématique 2011. I comme Informer, la vocation du site, une vocation conforme aux attentes exprimées lors de l’étude préparatoire au lancement de la Coop. J comme Studio Job, un duo de créateurs (Job Smeets et Nynke Tynagel)  trait d’union entre métiers d’art, design et démarche artistique, dans un univers plein de dérisions qui nous touche. K, comme Kartell, une icône du design, un éditeur, métier indispensable qui se place aux côtés d’autres (diffuseur, galeristes) – Kréo bien sûr – journalistes, commissaires d’expo- qui forme LES nouveaux métiers du design. Nous y reviendrons bientôt.L comme Li Edelkoort, capable d’entendre les bruits lointains portés par les tendances présentes et futures, comme les lemmings dans le désert. O comme Offres, celles de la Coopérative : une vitrine pour vous et vos projets. P comme packaging le lieu d’expression du design d’agence. P – Parcours aussi celui des Designer’s Day entre autres. P – Postures, celle des designers créateurs qui font le design aujourd’hui.Q comme question et questionnement. R comme réseau et résonance. On dit qu’aujourd’hui il faut être au centre d’un réseau, en animer un. Le Design est une grande famille de trente-quatre mille personnes d’après les chiffres croisés du Lien du Design et l’étude présentée lors de la Biennale de Saint Étienne. S comme Starck, notre Fregoli du design qui une nouvelle fois nous a époustouflés avec son travail sur le Royal Monceau, S comme Sangri La, le nouveau palace qui renforce l’attractivité de Paris. S comme tous les Salons de Milan, Courtrai, Maison & Objet, pour lesquels s’éditent les créateurs et où s’expose le design. T comme Top Post(on jargonne) ou plutôt les articles les plus lus – parcours intime et les enjeux du design. V comme voiture bien sur l’objet de design par excellence, ce magnifique objet de désirs et de rejets. W comme Worpress, ce logiciel libre qui nous est si cher, sans lui nous serions incapables de suivre vos attentes et d’avoir vos retours. Y comme Ymer et Malta, une nouvelle galerie implantée dans le carré d’or de Saint-Germain. Z comme tout ce qu’il nous reste à Z’écrire.

 

Le marché du design à l’assaut de nouveaux sommets

le guide ArtPrice ouvre un chapitre au design, fait le point sur le trio gagnant du design contemporain et sur les nouvelles signatures montantes

Démocratiser le processus de conception

le Slow Design s’oppose à la rapidité de la conception actuelle (industrie, consommation),il faut que ce mouvement s’applique aussi aux agences de design.

Cooperative Design/ identité et périmètre d’action

Cooperative Design est une agence De design et d’innovation. Elle est d’un genre nouveau et propose des projets de design, sous toutes ses formes.

Les couleurs dans l’architecture

Notre perception de l’espace et le volume extérieur d’une architecture, peuvent être réduits ou augmentés en fonction des couleurs employées

Les couleurs dans le design d’éclairage

Pas de couleurs, sans lumière surtout en linéaires, selon l’éclairage, la couleur apparente variera suivant qu’il s’agisse de lampes à incandescence, de lampes lumière du jour ou de lampes au néon, car chaque couleur possède sa propre personnalité.

Les couleurs dans le design d’un packaging

L’importance du packaging n’est plus à prouver. Il sert à différencier le produit, à le faire vendre, il est aussi porteur de l’identité de la marque.

Les couleurs dans le design de la marque

REdécouvrir la couleur grâce à une approche inhabituelle qui résonne en chacun de nous : celle de l’émotion appliquée à l’entreprise et à la marque.