D’Days 2013

“Le designer ne doit pas donner une vision de l’avenir mais construire le monde dans lequel nous voulons vivre“ et “Paris est le terrain idéal et l’intérêt des parisiens en est la preuve“.

“Incontournable ! On peut s’en réjouir comme le regretter, mais c’est un fait“, les D’Days démontrent une diversité étonnante. Elle est révélatrice de la pluralité du design aujourd’hui où la communication s’affirme comme un élément décisif. Alain Lardet et désormais René-Jacques Meyer l’ont compris.

Continue Reading →