Le mouvement… c’est une énergie

Posted on 19 mai 2014

Pour Charles Kalpakian une énergie positive souffle sur notre métier, qui transforme les spectateurs en acteurs : “innovation et création n’ont plus de frontière aujourd’hui. Cela représente un virage important pour l’homme, les innovations actuelles sont plus intègres, ou tout au moins tentent de l’être, en réaction aux dérives d’un proche passé“ – l’obsolescence programmée par exemple.

VOTRE PROJET POUR 2014 ?

1_charleskalapian©2013_d'days_2014

Notre projet est un fauteuil – atelier l’Ambassade – issu d’une recherche formelle sur le pliage d’une matière semi-rigide ; pensé comme un patron, où l’on pourrait changer la matière pour un usage extérieur ; et voulu comme un manteau d’hiver réversible l’été qui suit le cycle des saisons. Ce projet est aussi issu de ma culture : designer je tente de construire un pont entre Orient et Occident, entre l’Arménie, le Liban et la France ; d’amener de l’exotisme culturel et un savoir-vivre d’ailleurs et un jour qui sait de le rendre dans ces pays aujourd’hui défavorisés.

*frêne pour les pieds, feutre, latex et contreplaqué pour l’assise et le dossier, tissu Kvadrat.

/Ce choix d’événement est issu d’un repérage auprès des 67 lieux inscrits à la manifestation 2014, un remerciement spécial à Emma Roux (Studio Emma Roux), Patricio Sarmiento (Hand in Hand), Cécile Papapietro-Matsuda-Bo (Yamakado), Isabelle Daëron et Fabien PetiotLaurent Dutheil (Le Lieu du Design), Valérie Langlais et Luc Jeand’heur (Ecole Supérieure d’art & de design Marseille-méditerranée (ESADMM), Charles Kalpakian (studio Hellokarl), Dominique Barué (BBath), Jean-Pierre Tortil (groupe Tai Ping, Frédéric Bouchet (Est Ensemble), Constance Guisset, /le parcours complet du festival Designer’s Days