John Armleder

Posted on 7 juillet 2014

Les “ameublements“ ou “Furniture Sculpture“, ainsi que John Armleder nomme ses agencements d’objets mobiliers retouchés, l’on fait connaître et apprécié du monde du design. Marquée par les propositions multimédias du mouvement Fluxus, son œuvre questionne les notions d’authenticité et d’originalité et plus globalement l’art dans son rapport au réel. Les objets combinés à ses peintures, les formes élémentaires (rayures, pois) ou libres (coulures) comme l’ensemble des procédés mettant en scène son travail (échafaudages, plantes vertes, téléviseurs) interrogent la réception de ses œuvres, entre art et décoratif, objet et sujet, et plus globalement entre art et vie.

/illustration – John Armleder, Sans titre, 2001, acrylique, gesso acrylique et mine de plomb, 100 x 100 cm, collection privée, courtesy Galerie Catherine Issert /L’exposition que John Armleder a imaginée pour le musée national Fernand Léger – Chemin du Val de Pôme – 06410 Biot, France