L’acier et le design

Posted on 20 juin 2016

Le Dix-neuvième siècle prouve l’énorme impact industriel du développement de l’acier : matériau malléable mais résistant qui permet la production de produits en série, des vélos, des machines à coudre aux locomotives.

L’acier pressé et estampé prend vite place dans l’environnement quotidien. Dès 1830 on tire déjà parti du tube pour construire du mobilier notamment chez Thonet. On n’est alors pas loin d’envisager l’introduction de l’acier tubulaire dans le design mobilier C’est au Bauhaus, que Marcel Breuer inspiré, par le guidon de sa bicyclette Adler crée une version radicalement nouvelle du fauteuil club tradition. B3, conçu en 1925 et réalisé en série en 1962 sous le nom de Wassily. il est aujourd’hui édité par Knoll. il s’agit de la création la plus audacieuse et la plus élégante dans le domaine expérimental de l’acier tubulaire à encorbellement. C’est l’innovation la plus importante depuis la chaise de Gerrit Rietveld. Suivront toutes une série de sièges en acier tubulaire pour équiper des lieux publics après la seconde guerre mondiale et connaissent l’apogée de leur succès dans les années soixante et soixante-dix. Touts les design des années vingt ou trente encore actifs proposeront un meuble en acier soudé ou plié (Eileen Gray, Mallet Stevens, Ludwig Mies van der Rohe, Le Corbusier…).

/vélo Adler, 1921 ®Tour de France bicycles