mutations # 4

Posted on 10 mars 2017

Au lieu de se concentrer sur la conception et l’innovation, la pratique architecturale actuelle pourrait être conçue comme le fait de prendre soin de l’existant. Les architectes deviendraient alors des jardiniers de l’espace, leur savoir-faire se situerait entre (re)découverte de l’artisanat et relation aux nouvelles technologies.
Cette exposition reconstruit l’histoire de l’architecture au prisme des influences exercées par les pratiques professionnelles d’entretien et leur évolution.

/illustration – The Dream, 2008 (détail) Peter Martensen, collection privée, Courtesy de l’artiste et du MAMC+ Saint-Étienne Métropole© / Architecture du travail – bâtiment H – Site Cité du design – Koen Berghmans et Bernardo Robles Hidalgo /Évènement de référence, la Biennale internationale 10 de Saint Étienne fédère la scène locale, régionale, nationale et internationale les nombreux champs d’action du design. Elle aura lieu du 9 mars au 9 avril 2017. Elle traite des mutations du travail Une suite d’articles détaillent les principales expositions sur forme de chiffre (attention – tous les liens qui se suivent, sont différents) : mutations # 1# 2# 3# 4# 5# 6# 7# 8# 9# 10# 11# 12# 13# 14.

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2