cooperativedesign.fr

C’est quoi le design ?

Dans un monde en quête perpétuel de nouveauté, le design se pose comme un excellent outil de démarcation sociale. Longtemps considéré comme la phase finale d’un processus : une fonction d’abord et une forme après, il occupe désormais une place prépondérante au cœur des innovations de notre société. Aujourd’hui, le design est utilisé dans la plupart des secteurs d’activités et il n’est guère d’objet où il ne vienne mettre son grain de sel. Alliant polyvalence, ingéniosité et ergonomie, il ne cesse d’évoluer pour s’adapter aux besoins de consommation et de distinction de nos sociétés modernes.

Le concept du design

L’objectif premier du concept de design est d’inventer et de faciliter l’utilisation, ou le processus de conception, d’un élément destiné à être en interaction avec un service ou un produit. De ce point de vue, le design cherche avant tout à résoudre des problèmes, satisfaire des besoins ou proposer des solutions pour améliorer la qualité de vie des populations et des utilisateurs des objets qu’il réalise.

Dans le principe, le design a un caractère commercial ou industriel. Toutefois, cela ne l’empêche pas de s’intéresser aux milieux politique, social, environnemental et scientifique. Pris dans la société de son temps, il peut aussi se nourrir de références empruntées à des œuvres artistiques, des sciences de la nature, des technologies ou encore des sciences humaines. C’est l’une des raisons qui justifient sa grande polyvalence et sa pluridisciplinarité.

Aujourd’hui, le design est présent dans toutes les facettes de la vie humaine. On le retrouve notamment au cœur des services physiques ou virtuels, des produits, des organisations, des aménagements urbains, des processus de fabrication… Bien entendu, cette émancipation ne modifie pas l’essence même de sa vocation et de son concept. Ainsi, le design conserve ses lignes directrices que sont : le questionnement permanent, la réflexion en amont de toute réalisation, la volonté d’innover.

Les origines du design

Le parcours historique du design est long et complexe. Il s’est façonné au regard de diverses évolutions sociétales, artistiques et industrielles. S’il a fait son long chemin de l’usage ou la fonction vers la recherche de l’esthétique, d’après certaines recherches, sa pratique remonterait à la période de l’Antiquité. Toutefois, les premiers vestiges de cette activité ne dateraient que du Moyen-Âge.

La Chaise 14 de Thonet - Symbole du design post-industrielle

Tout le monde semble s’accorder, cependant, sur une fracture. Ainsi le design, sous la forme ou nous le connaissons et tel que nous l’entendons, a gagné en popularité avec la révolution industrielle et l’avènement du courant de pensée « Lumières ». Dès lors, il a commencé à être introduit dans les normes de production de cette époque. Très prolifique, cette intégration a pris plusieurs formes : motorisation, rationalisation, emballage, mécanique, reproduction à moindre coût…

Au fil des années, le design industriel s’est catalysé dans plusieurs objets. Dans les années 1840, l’industriel allemand Michael Thonet est amené à répondre à un besoin « typiquement » design. Sur la demande d’un café, il crée en série des chaises peu encombrantes qui allient élégance et praticité. Appelé « chaise n° 14 », ce modèle de chaise a été vendu à plus de 50 millions d’exemplaires de 1859 à 1914. À ce jour, il est l’un des plus grands vestiges de l’histoire du design. Aussi bien sublime qu’indémodable, il est encore inscrit au catalogue de Ton.

Retour en haut